Syndrome de la Vessie Douleureuse (CI/SVD)

Qu'est qu'est Ie CI/SVD?

La cystite interstitielle/syndrome de la vessie douleureuse - brièvement appelée CI/SVD - est une affection chronique de longue durée qui provoque des symptômes urinaires douloureux détériorant considérablement la qualité de vie des patients. Au fur et à mesure que le CI / SVD progresse, la douleur et les mictions fréquentes peuvent gravement nuire au travail, aux rapports sexuels, à la vie sociale et au repos nocturne.

Selon nos connaissances actuelles, il n'y a pas de remède définitif pour le CI/SVD. D'un autre côté, les patients peuvent ne pas avoir de symptômes pendant des années et la qualité de vie normale peut être préservée en supposant qu'ils reçoivent le traitement approprié. Le traitement d'entretien doit inclure la surveillance de l'état du patient pendant des années, éventuellement à vie.

Actuellement, même dans les pays où les soins de santé sont les plus avancés, seuls 5 à 10% des patients CI/SVD sont diagnostiqués, bien que l'on estime qu'environ 2,4% de la population sont touchés. Malheureusement, plus un patient est diagnostiqué tardivement, plus les symptômes du CI/SVD sont graves.

La mission d'Urosystem est de fournir une solution complète pour les patients souffrants du CI/SVD - du diagnostic au traitement approprié de plusieurs niveaux.

Selon la définition de l'Institut national du diabète et des maladies digestives et rénales des États-Unis (NIDDK), la cystite interstitielle/le syndrome de la vessie douleureuse (CI/SVD) est une affection chronique ou durable qui provoque des symptômes urinaires douloureux.[1] Ses symptômes affectent considérablement la qualité de vie du patient.[2] À mesure que le CI/SVD progresse, la douleur et les mictions fréquentes (qui peuvent avoir lieu plus de 80 fois par jour) peuvent gravement nuire au travail, aux rapports sexuels, à la vie sociale et au repos nocturne. D'autres affections chroniques surviennent également plus fréquemment chez les patients du CI/SVD que dans la population générale.[3]

Selon nos connaissances actuelles, il n'y a pas de traitement permanent pour le CI / SVD.[4] D'un autre côté, les patients peuvent se libérer des symptômes pendant des années et leur qualité de vie standard peut être préservée, en supposant qu'ils reçoivent le traitement approprié. En raison du nombre croissant de cas diagnostiqués et de la durée du traitement, le CI/SVD exigera dans un proche avenir une quantité croissante de ressources de la part des systèmes de santé.